Rejoignez-nous sur :
Google+ de Loi Scellier 2012 . info actualité immobilier Blog Défiscalisation Pinterest de Loi Scellier 2012 . info

Vous êtes ici : Portail sur la défiscalisation immobilière » Focus sur le dispositif Scellier » Est-il toujours intéressant d’investir dans l’immobilier locatif en 2013 ?

Est-il toujours intéressant d’investir dans l’immobilier locatif en 2013 ?

jan 23 2013

Investir en immobilier locatif est-il toujours intéressant en 2013 ?

Voilà une question qui mérite d’être approfondie avant de se lancer tête baissée dans un programme.

J’ai tapé dans mon moteur de recherche préféré « loi Scellier Bordeaux » et la liste des programmes d’immobilier locatif m’est apparue intéressante.

S’agit-il d’un mirage ou reste-t-il réellement des possibilités d’investissement fructueux dans ce domaine en 2013 ?

Qu’en est-il du Scellier ?

Le dispositif Scellier n’existe plus depuis la fin 2012, même si certains ont pu en bénéficier en dernier ressort, sous réserve d’avoir signé l’acte notarié avant le 31 mars 2013. Pourtant l’investissement locatif n’est pas enterré.

Un dispositif Scellier à caractère plus social, pour des locataires à faibles ressources, consent un avantage en impôt de 17 % à 21 % pendant 12 à 15 ans, plafonné à 4 % du revenu imposable et 18.000 euros en valeur.

Le Duflot ? Un succédané de Scellier ?

La loi Duflot assure une certaine continuité en évitant les écueils du dispositif Scellier.

Son objectif est de lutter contre l’insuffisance de logements en encourageant les particuliers à placer leur argent dans le logement neuf, dans des secteurs à forte attractivité.

L’avantage fiscal, plafonné à 10.000 € par foyer fiscal et par an, se monte à 18 % de la somme investie, elle-même plafonnée à 300.000 euros. La réduction d’impôt est étalée sur 9 ans.

Le dispositif Duflot est fiscalement intéressant pour un placement « en bon père de famille ».

Toutefois, le ministère du Logement a fixé des contraintes qui pourraient le rendre moins attractif :

  • Il n’est pas applicable dans les zones périurbaines et rurales (moins de 50.000 habitants). Dans les grandes agglomérations, dont la population est comprise entre 50.000 et 250.000 habitants, il ne s’appliquera pas au-delà du 30/06/2013.
  • Le loyer hors charges appliqué doit être 20 % inférieur aux loyers du marché : de 8,59 € le m² en zone B2 à 16,52 € le m² en zone A bis (Paris et banlieue proche). Le plafond est révisé annuellement.
  • Le « Duflot » fait dans le social, en fixant un plafond de ressources, variable selon la zone géographique d’implantation du logement (à partir de 36.000 € pour une personne seule en zone A jusqu’à 115.000 et plus pour un couple avec 4 enfants à charge).

Un exemple concret

Je retourne à mes recherches. Le site de Pichet Investissement propose de très beaux programmes en « tout inclus ».

Sachant que les villes de Lyon et Bordeaux offrent les meilleures perspectives de développement, je pourrais bien décider d’y investir prochainement, faute de m’expatrier dans les îles.

En effet, pour ceux qui souhaitent se préparer une retraite au soleil, le dispositif Duflot se décline Outre-mer, où il offre un avantage en impôt non négligeable (29 % de l’investissement), avec des plafonds de loyers et de revenus des locataires adaptés à l’Outre-mer.

Bref, vous voici avec de bonnes bases pour investir en immobilier !

Lectures complémentaires